Bonjour tout le monde !

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!

Publicités
Publié dans Non classé | 1 commentaire

Chasses à l’homme de Christophe Guillaumot

 
Titre : Chasses à l’homme
Auteur : Christophe Guillaumot
Editeur : Fayard
Date de parution : 2009
Prix du quai des Orfèvres 2009
Nombre de pages : 439 (Poche)
 
Quatrième de couverture :
En plat du jour, le boeuf-carottes peut se consommer très relevé :
pimenté, avec une madone des sleepings…
peu ragoûtant, sous le scalpel du légiste…
indigeste, assasonné aux pruneaux de gros calibre…
saignant, cuisiné par les polices concurrentes…
Mais gare au plats du jour qui se mangent froids, comme la vengeance !
 
Laissons-nous entraîner dans cette traque… noire !
 
Orfèvre en matière d’enquête, l’auteur n’épargne au lecteur ni les angoisses du métier ni les risques à payer. A ce prix… élevé, les bons sentiments de la police donnent la meilleure des littératures policières.
 
 
Mon avis :
Oulalalalala !!!! Que dire de ce grand cru 2009, qui se savoure comme un Château de la Tour du Clos Vougeot – vin de Bourgogne (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) ? C’est à lors du Salon du livre de Cosne Cours sur Loire (cf billet sur ce sujet) que j’ai acheté ce livre. J’en avais entendu parlé, tout le monde m’en disait du bien,  l’occasion a fait le larron, j’ai pu rencontré l’auteur, qui m’a gentiment dédicacé son livre…. D’ailleurs, il a du me prendre pour une folle mais passons.
Je me suis plongée dans la lecture, hier, suite à un évènement sombre, je n’ai pu m’y mettre de suite (décès d’un ami…). J’avais besoin de me changer les idées, de changer d’air, de m’évader et grâce à ce livre j’ai pu me déconnecté de la réalité. De part l’intrigue, le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin (même si, je sais, je sais, j’avais deviné d’emblée à qui était le corps découvert), une poursuite haletante entre "flics" qui change des policiers qu’on lit habituellement. Un livre bien français !!!
Ai-je deviné l’auteur de tout ce cirque ? Sans trop en dévoiler (et si l’auteur veut savoir comment j’ai fait, je suis prête à lui révéler 😉 ), je dois dire que j’avais de fortes présemptions sur l’individu en question… Sans pour autant être convaincue d’être tombée juste !
J’ai par contre été très surprise par l’écriture, certainement pour cela qu’il se lit vite, il est vraiment très bien écrit. J’ai déjà lu des livres de ou d’anciens policiers (que ce soit français ou autres), j’avais été un peu déçu du manque de caractères et de profondeur des personnages ainsi que de leur façon d’écriture, style procès-verbal qui ne mettait aucun piquant ! Ici, rien de tout cela, Christophe Guillaumot nous dévoile son talent de conteur.
Petit bémol : Peut-être est-ce moi, la seule chose qui m’ai choqué, est une phrase : "[…]les deux soeurs jumelles boudaient maintenant, chacune dans son coin" (p.368), j’aurais utilisé "chacune dans leur coin"… Si quelqu’un peut m’éclairer… (Il n’y a pas de question bête !)   
 
Un policier noir époustouflant, un grand cru français !   
 
Ma note : 5/5. – Vous pourrez trouver ce livre dans ma boutique (voir ma page d’accueil – côté droit)
 
Pour voir le site de l’auteur, cliquez ici.
Publié dans Livres | 5 commentaires

La Perle d’Eternité

 
 
Titre : La Perle d’Eternité
Auteur : Céline Guillaume
Editeur : Nuit d’Avril (deuxième édition revue et corrigée)
Nombre de pages : 95
Date de parution : 2005
 
Quatrième de couverture :
Après le décès de son fiancé, Blandine s’est jurée de continuer les recherches archéologiques qu’il menait sur le site d’Aube-Croix, une forteresse médiévale au passé troublant.
Quand Charles Cornier, le propriétaire, l’accueille pour un stage d’été, la jeune femme est loin de se douter que d’étranges événements surviendront, tout au long de son séjour. Et, lorsqu’un beau matin, elle se réveille avec, au doigt, une bague ancienne apparue de manière inexplicable, elle comprend que, pour elle, la quête de sa propre identité vient de commencer.
Quel rôle va jouer, dans sa vie, l’apparition qui se manifeste parfois au milieu des ruines et, surtout, quel sera celui de l’inquiétant propriétaire des lieux ?
 
Un magnifique conte fantastique qui séduira les jeunes lecteurs comme les moins jeunes.
 
"Un roman fantastique envoûtant, mais aussi, et peut-être avant tout, une belle histoire d’amour au delà de la mort et du temps" – Oscurantis
"Grâce à son écriture naturelle et ‘à fleur de mots’, Céline Guillaume a su captiver l’attention du lecteur et donner à l’histoire et aux personnages un caractère authentique." – lefantastique.net
"Ce roman se classe vraiment à part dans les oeuvres fantastiques par sa profondeur" -Fantastinet
 
Premier Prix du Recueil « Regards 2006 »
Première Mention « Arts et Lettres de France 2006 »
Premier prix d’Albâtre du roman au Concours International des Editions Terriciaë 2006
Coup de Cœur de Patrick Poivre d’Arvor (émission « Place aux Livres »)
 
 
Mon avis :
Je ne lis pas souvent de fantastique, non pas que je n’aime pas ce genre de littérature… J’ai été envoutée par la lecture de ce livre, je pense que l’on peut même le classer dans la catégorie des "contes merveilleux" (contes de fée).
On ressent le savoir de l’auteur, qui allie Histoire Médiévale et réalisme avec brio. Le château d’Aube-Croix existe réellement puisqu’il se situe dans un village médiéval de l’Yonne dans lequel Céline Guillaume passait ses vacances avec ses grands-parents durant son enfance.
Aube-Croix est un nom d’invention (je pense pour préserver le lieu); inversons les mots et nous retrouvons Croix d’Aube (généralement offert pour la communion solennelle). Doit-on y voir une coïncidence ? Je ne pense pas et j’espère que Dame Céline nous éclairera…

Je recommande ce livre qui est accessible à tous et qui nous emmène loin de la vie actuelle puisque l’on s’identifie facilement à Blandine ainsi qu’à son amour, qui reste sans âge.

Ma note : 5/5. 

Salutations à Dame Céline.

Pour en savoir plus sur Sorceline, découvrez son site en cliquant ici

  

Publié dans Livres | Laisser un commentaire

Salon du livres de Cosne Cours sur Loire

Bonjour à tous,
 
Du 29 au 31 Mai de cette année, c’est déroulé le 21ème Salon du Livre de Cosne Cours sur Loire, dans la Nièvre (58).
Le président du Salon était Vladimir Federovski et la marrraine de Trait d’Union 58 (assiociation organisatrice) est Astrid Veillon.
 
C’est avec plaisir qu’hier je m’y suis rendue, après mon boulot… Je suis revenue conquise…
Je tournais dans le Salon, me faisant interpellé par certains auteurs qui désiraient à tout prix vendre leurs livres, genre de choses dont j’ai horreur : il y a une grande différence entre se faire connaitre, parler de son livre et se vendre. Mes yeux brillaient de voir tous ces ouvrages, mes mains se languissaient et mon coeur s’emporta pour quatre ouvrages de trois auteurs différents.
 
Coups de coeur – Les Voici :
-Chasses à l’Homme de Christophe Guillaumot (Prix du Quai des Orfèvres 2009), auteur sympathique (qui a du me prendre pour une folle). J’ai entendu beaucoup de bien de son roman, j’ai donc décidé d’acheter son livre, le moment était venu. Après une petite discussion, je suis repartie enchantée. Vous le retrouverez sur son site en cliquant ici.
-Le Manuscrit de Nicétas de Jean-Pierre Castelain. Cliquez ici pour découvrir ce livre.
-La litanie des Anges ; La Perle d’Eternité de Céline Guillaume (alias Sorceline). Deux livres fantastiques; genre que je ne lis pas souvent mais que j’aime beaucoup. Ce qui m’a tout d’abord attiré, ce sont les couvertures : magnifiques ! Je suis passée une première fois, puis suis revenue pour lui prendre les livres que j’avais repéré et nous avons commencé à discuter. Il s’avère que nous habitons à quelques kilomètres l’une de l’autre (chose qui n’arrive pas souvent) et que nous nous sommes certainement croisées sans jamais faire attention. Jeune auteur abordable et agréable, j’ai hâte de commencer l’un de ses romans. J’espère vous la faire découvrir très bientôt (après avoir lu le roman que je dois évaluer). En attendant, voici son site.
 
J’avais emmené également les livres de Mireille Calmel (qui devait être présente), seulement suite à un accident de voiture, elle n’a pu venir (elle s’est fait une entorse). J’espère donc la rencontrer l’an prochain  et je lui souhaite un bon rétablissement !
 
A très bientôt !
Publié dans Livres | 1 commentaire

La ferme africaine de Karen Blixen

Titre : La ferme africaine
Auteur : Karen Blixen
Editeur : Gallimard
Collection : Folio
Date de parution : 2006 (pour cette édition)
Nouvelle traduction
Nombre de pages : 509
 
Quatrième de couverture :
« Quand le souffle passait en sifflant au-dessus de ma tête, c’était le vent dans les grands arbres de la forêt, et non la pluie. Quand il rasait le sol, c’était le vent dans les buissons et les hautes herbes, mais ce n’était pas la pluie. Quand il bruissait et chuintait à hauteur d’homme, c’était le vent dans les champs de maïs. Il possédait si bien les sonorités de la pluie que l’on se faisait abuser sans cesse, cependant, on l’écoutait avec un plaisir certain, comme si un spectacle tant attendu apparaissait enfin sur la scène. Et ce n’était toujours pas la pluie.
Mais lorsque la terre répondait à l’unisson d’un rugissement profond, luxuriant et croissant, lorsque le monde entier chantait autour de moi dans toutes les directions, au-dessus et au-dessous de moi, alors c’était bien la pluie. C’était comme de retrouver la mer après en avoir été longtemps privé, comme l’étreinte d’un amant. » (trad. Alain Gnaedig.)
Mon avis :
Comment ne pas aimé ce livre qui nous transporte au coeur du Kenya du début du XXème siècle ?
Karen Blixen nous livre son autobiographie, d’une plume délicate, poétique, nous révèle son véritable amour : l’Afrique. J’ai été transportée sur ses terres, j’étais à ses côtés, j’ai vécu le livre. Je ne trouve de mot suffisamment fort pour expliquer mes sentiments. Ce qu’elle décrit dans son livre, la vie des Kikuyus, j’ai eu beaucoup de mal de sortir le nez de mon livre, m’y replongeant dès que j’avais un moment de libre, ne serait-ce que dix minutes, m’imprégnant de son monde.
On m’avait parlé du film et de la relation qu’elle entretenait avec Denys Finch-Hatton, seulement dans le livre, elle nous laisse deviner qu’il y a quelque chose entre eux sans pour autant en dévoiler la nature exacte. Timidité ? Pudeur ? Peut-être n’a-t-elle jamais été guérie de sa tristesse de le savoir aussi volage que son mari pour en parler aussi librement, cela nous ne le saurons pas, on peut s’implement supposer…  
A travers ce récit et ses souvenirs, elle se livre à une critique indirecte de la civilisation européenne mais c’est surtout l’analyse du processus de décision qui est mis en avant (elle est le "serpent d’Airain" de "ses gens").
Cette femme forte de caractère mais aussi douce, amoureuse et compréhensive, aurait été quelqu’un que j’aurais aimé rencontrer.
 
Un film est tiré de cette oeuvre : Out of Africa : Souvenirs d’Afrique.
 
Ma note : 5/5.
 
Pour en savoir plus sur l’auteur, cliquez ici.
Publié dans Livres | Laisser un commentaire

Onze jours de Donald Harstad

 
Titre : Onze jours
Auteur : Donald Harstad
Nombre de pages : 281
Editeurs : Le Cherche Midi
Date de parution : Août 2005
Traduit de l’anglais par Serge Halff
 
Quatrième de couverture :
Onze jours, c’est le temps qu’il faudra au shérif Carl houseman pour résoudre une enquête particulièrement éprouvante. Un corps atrocement mutilé dans une ferme isolée de l’Iowa est retrouvé. D’autres cadavres suivent. Tous semblent avoir été victime de meurtres rituels….
Donald Harstad, policier depuis plus de vingt-cinq ans, s’inspire d’une enquête qu’il a réellement menée, confirmant ainsi l’adage : "La réalité dépasse souvent la fiction"…
 
Mon avis :
Haletant… mais nuancée. Le style d’écriture est très proche d’un rapport de police sans pour autant dénaturé l’histoire; seulement, de ce fait, les personnages n’ont aucun relief, ils sont fades. Pour ma part il s’agit là d’un bémol très important.
En revanche, l’histoire est quand à elle très bien expliquée, décrite et l’on en ressort pas vraiment indemne. Cela s’est-il réellement déroulé ? Telle est la question car effectivement l’adage exprimée un peu plus haut lui va, dans ces conditions, comme un gant. Des scènes atroces, du sang, une secte satanique, bref, un jolie topo pour une petite bourgade des Etats-Unis…
Deux autres enquêtes du Shérif Carl houseman sont à ce jour sorti : Code 10 et -30°. Ai-je envie de les lire ? Pour voir ce que cela donne, oui, ce sera avec plaisir, en espérant que les personnages auront plus de caractère !
 
 
Ma note : 3.5/5
 
Pour en savoir plus sur l’auteur, cliquez ici.
Publié dans Livres | Laisser un commentaire

Le rasoir d’Ockham de Henri Loevenbruck

 
Titre : Le rasoir d’Ockham
Auteur : Henri Loevenbruck
Nombre de pages : 647
Editions France Loisirs (avec l’autorisation des éditions Flammarion)
Date de parution : 2008
 
Quatrième de couverture :
Des meurtres en série.
Une secte sanguinaire surgie du passé.
Six pages mystérieusement disparues
D’un célèbre manuscrit du XIIIe siècle.
Ari Mackenzie, analyste atypique et controversé des Renseignements généraux, est confronté à la plus xteraordinaire et la plus violente affaire de sa carrière. Dans l’ombre, un groupe occulte est prêt à tout pour redécouvrir le secret des pages manquantes du célèbre Carnet de Villard de Honnecourt. Ari saura-t-il arrêter ces fanatiques sans scrupule avant qu’ils ne mettent en place leur sinistre dessein ?
 
Mon avis :
Quête effrénée… Courses poursuites… Courses contre la montre… Lutte entre le Bien et le Mal… Bienvenue dans l’univers de ce thriller. Parfois un peu long, l’auteur nous livre de sa plume exercée une histoire intéressante, quoi que… Je ne connaissais pas la Confrérie du Vril ni les théories de la Terre Creuse, seulement mis à part ces petits points historiques que je prends toujours plaisir à découvrir lors de mes lectures (je fais par la suite des recherches pour en savoir un peu plus), l’histoire est somme toute banal (comme dans la plus part de ce genre de livre), trop de livres on fait référence au Nazisme.
J’avoue, tout de même, avoir été bluffé par la fin, je ne m’attendais pas à tout mais je ne peux en dire plus, au risque de trop en révéler. Une suite ? Tout semble le laisser penser, d’ailleurs on découvre en dernière page "A suivre".
Un thriller bien écrit, banal mais dans lequel on y découvre tout de même des personnages attachants, qui évolue différemment les uns des autres…
 
Ma note : 4/5
 
Pour en savoir plus sur l’auteur cliquez ici.
Publié dans Livres | Laisser un commentaire